Harmonisation par le Feng Shui

 Le Feng Shui : est une technique d’harmonisation des énergies qui complète la géobiologie, mais elle ne peut pas la remplacer.

Pour mieux comprendre, voici un cas vécu à Lyon en 2004 :
Une jeune femme était constamment fatiguée et malade. Elle s'est adressée à tous les professionnels de la médecine officielle, a fait tous les examens médicaux et tous les traitements possibles qui lui ont été prescrits, sans aucun succès. Elle s’est alors tournée vers toutes les médecines non conventionnelles (guérisseurs, naturopathes, etc.) sans obtenir plus de résultat. En dernier lieu elle s’est adressée à un maître de Feng Shui asiatique. Il lui a établi une étude extrêmement sérieuse et pointilleuse de la maison et de l’environnement, en plusieurs semaines. Il a rédigé un véritable livre de dessins et d'explications, concluant que la disharmonie de son logement devait provenir de trois grues au milieu de la ville... Et il n’y a eu évidemment aucun changement par la suite, malgré le coût de l’opération et vue l'impossibilité de déplacer les grues. Le problème, résolu en quelques minutes par un géobiologue était que deux âmes en peine s’étaient installées dans sa chambre. Inoffensives et ne cherchant pas à lui faire peur, ni à lui nuire, elles étaient assises sur des chaises et puisaient l’énergie du lieu en toute innocence, malgré elles, rendant malade son occupante, à bout de souffle. Une petite intervention, et celles-ci se sont élevées... et l’occupante a enfin retrouvé sa santé, considérant le géobiologue comme un sauveur.

Issue de la philosophie Taoïste, le Feng Shui prend en considération l’environnement matériel et physique de l’habitation qui affecte ses occupants. Il cherche à équilibrer les énergies portées par l’air, la lumière solaire, le sol, etc. Toutefois il doit être pratiqué comme il l'était autrefois, en considérant l'existence des êtres éthériques et des esprits qui existent dans la nature, pour qu'il soit efficace.
Il y a donc lieu de faire attention aux méthodes employées par les "soi-disants" maîtres de Feng Shui, car certaines, comme dans l'exemple cité, sont inefficaces. 

Après avoir harmonisé les énergies du lieu par les techniques de géobiologie, l'harmonisation complémentaire par le Feng Shui peut avoir lieu. Dans un premier temps ce sera par une certaine harmonie dans la disposition des éléments constituant l'habitation selon les principes suivants : 

Zone Nord profession et stabilité. Conseillés : mur épais, fauteuil à haut dossier, arrivée d'eau, fontaine.
Zone Sud-Ouest amour.  Eviter les fleurs séchées, plantes piquantes, image de solitude.
Zone Est   = relations de voisinage et de famille. Conseillés : arbre vert extérieur, meuble haut intérieur.
Zone Sud-Est = argent. Conseillé : zone propre et nette. Eviter les poubelles, le désordre, le vide.
Zone du Centre ancrage. Conseillé : doit être claire, libre, dégagée, le sous-sol bien rangé.
Zone Nord-Ouest communication. Place du téléphone, de l'ordinateur et des objets de voyage.
Zone Ouest projets et créativité. Conseillé : cabane extérieure, table basse intérieure, pas de TV.
Zone Nord-Est connaissance, spiritualité, sagesse. Zone du bureau et de la bibliothèque.
Zone Sud = réputation et vie sociale. Eviter poubelles et eau stagnante.

Zone Porte d'Entrée entrée d'énergies. Ne pas entreposer de débarras, chaussures, porte-manteaux ni poubelle.

 Après cette redisposition (qui ne constitue en réalité qu'une aide à la réalisation du Feng Shui) nous faisons intervenir les esprits de la nature du Feng Shui qui agissent réellement et énergétiquement. 

Les esprits de la nature sont ignorés et réfutés officiellement.
Dans la religion catholique, c'est au concile de Constantinople de l'an 381 que les "représentants divins" ont décidé d'enlever des textes de la Bible officielle toute notion d'existence des esprits de la nature. Pourtant les premiers évêques étaient des druides et avaient l'habitude de travailler avec. Ils les considéraient aussi réels que les humains. De plus le concile a bien précisé que toute personne discutant les décisions de la religion officielle devait être passée par les armes. Alors ils ont été reniés par force et habitude, et ne sont plus invoqués.

Au-delà du Feng Shui, quatre éléments Zen ancestralement connus, peuvent encore améliorer l'harmonisation des énergies du Lieu.
1 - L'acupuncture Zen. 
2 - L'acupuncture spirituelle. 
3 - Les galets Zen. 
4 - L'aération d'éther vital. 

Suite dans le livre: Harmonisation énergétique des Lieux (Jacques Largeaud et Magali Koessler - Bod Editions). 

En vente chez :  BOD AMAZON  DECITRE  FNAC  GOOGLE  BOOKS